Historique de l’IAIDO

L’IAIDO : La Voie de l’Unité de l’Être

L’Iaido est l’art de dégainer et de couper dans le même instant. C’est l’art du geste spontané et naturel, c’est la ” Voie du Sabre ” qui se pratique seul, face à soi-même, sous forme de mouvements codifiés : les Katas.

L’Iaido est la recherche de la perfection : la coordination du corps et de l’esprit. Cette discipline exige : Patience, Coordination totale de l’individu, Puissance intérieure, Etiquette et Respect.

Cette discipline aussi ancestrale que le sabre japonais lui-même (Katana), était pratiquée d’abord en tant qu’Art Martial.

A l’époque des Bushi ou Samurai (les guerriers japonais), la rapidité, la puissance et la précision du dégainement décidaient souvent de la fin d’un combat.

Au fil du temps, cet art se transposa en une pratique plus spirituelle, et le maniement du sabre devint un exercice d’adresse et de contrôle de soi.

Il y a aujourd’hui plusieurs écoles dont certaines conservent encore beaucoup de leur aspect combatif. La plus populaire et qui reste une excellente introduction à l’art du sabre et qui de plus est une méthode d’éducation complète pour le pratiquant, est l’école : Muso Shinden Ryu Iaïdo. Rénové par le célèbre Maître Nakayama HAKUDO.

Au Maroc, plusieurs équipes et particuliers pratiquent a titre individuels l’iaido, mais le seul et unique comité officiel d’iaido et qui est né en 2009, pratique sous la supervision de la Fédération Royale Marocaine d’Aïkido, Iaido et Affinitaires (FRMAIA), et sous le parrainage honorable de Dominique NEVROUZE (5ème dan d’iai) et Philippe MERLIER (6ème dan d’iai) qui sont les représentants d’ISHIDO Sensei en France, et sont affiliés au Dojo ShinBuKan à Kawasaki (Japon).

Ce comité est sous la direction technique de Maître Jamal YOUSR (4ème dan Iaido, 6ème dans Aïkido) à casablanca.